La Bachata 

est un mélange de bolero, de musiques africaines , de son, de merengue, de cha-cha-cha
voire même de Tango. Elle est jouée par un duo ou un trio de guitares, accompagnées de percussions (bongo, maracas, güira) et une basse.
C’était une musique, à son origine, poétique et romantique. Les thèmes évoqués étaient la misère du peuple et l’amour. Méprisée par la bonne société, elle était très peu diffusée et restait l’apanage des classes sociales inférieures. Par la suite, elle évolue doucement et s’enrichit. Si le thème principal est toujours l’amour, la bachata se fait plus sensuelle voire érotique.

Depuis son apparition, elle rythme la vie des Dominicains qui aiment chanter et danser.
L’expansion du tourisme en République Dominicaine depuis les années 80 a donné à la bachata une popularité internationale et est devenue un symbole du pays.
La bachata est certainement la danse caraibéenne la plus accessible en raison de sa « lisibilité rythmique » et de la simplicité de ses pas de base.
Elle peut se complexifier voire « fusionner » avec d’autres styles de danses.
Son internationalisation l’a faite évoluer, elle peut se décliner à présent en « bachata sensual », « bachata dominicaine », « bachatango », »bachatafusion », ect… Quelle que soit sa forme, elle reste une danse véritablement amusante et sensuelle, pleine de bonne humeur et de chaleur…

La Kizomba

La kizomba est un genre musical et de danse originaire d’Angola. Le terme « Kizomba » provient de l’expression linguistique Kimbundu, qui signifie « fête ».

C’est une danse extrêmement belle et sensuelle, étant également explosive et contagieuse, qui a conquis le monde ces dernières années comme un son qui reste dans les oreilles et une danse qui séduit nos âmes. Kizomba est pour beaucoup de danseurs latino un souffle d’air frais, apportant quelque chose de nouveau et d’excitant, et parfait pour tous ceux qui veulent entrer dans le monde de la danse à cause de sa douceur et la facilité de ses pas de base, permettant à n’importe quel novice d’évoluer progressivement vers des pas plus complexes, et plus important encore permettant à un débutant de profiter du plaisir de la danse sociale beaucoup plus tôt que tout autre type de danse à deux.

C’est aussi une danse qui permet au couple d’interpréter la musique sur laquelle ils dansent et, selon l’intimité du couple, se révèle être une danse extrêmement proche avec des mouvements lents et sensuels, requérant une grande habileté de guidage et de complicité entre l’homme et la femme, ou une danse plus ouverte avec des pas plus rapides, jeux de jambes et des astuces. Dans les deux cas, danser la kizomba offre une expérience chaleureuse et unique que vous voudrez répéter encore et encore…

Le Cha-Cha 

Le genre musical est inventé en 1954 par le violoniste cubain Enrique Jorrin. La danse, qu’on appelait au départ triple mambo, est issue à la fois de la rumba et du mambo, auxquels certains danseurs ajoutaient des pas et un triple déhanchement, qui deviendra trois pas.
Le professeur de danse anglais, Pierre Leville se met alors à l’enseigner comme une nouvelle danse qu’il rebaptise cha-cha-cha, du nom d’une plante antillaise dont la graine est utilisée dans les instruments comme les maracas, qui marquent le rythme cha-cha-cha.